Accueil | Qui sommes-nous ? | Sessions | Journées | Revue | Groupes de cheminement | Liens | Agenda | Yves Louyot | Contact  
 
   
AVEC MYRIAM TONUS, dans la pensée de MAURICE BELLET
 
 
  Aujourd’hui,
dans notre traversée de “l’en-bas“
une étincelle …
une trouée …
un chemin …
l’EVANGILE ?
 
    Le Christianisme : on n’efface rien …
on recommence !
Ecouter à nouveau ...
pour
Parler « neuf »
      Face au “virus ḏinhumanité“
« Je ne suis pas venu apporter la paix »
Et nous, AUJOURD’HUI ?
       
 
 

Maurice Bellet nous invite d’abord à faire un constat loyal :
« L’humus, l’humain est en danger ! Nous avons à nous inquiéter de son avenir …
Un virus d’inhumanité dort au fond de l’humain.
Violence absolue, qui n’est pas la violence ordinaire,
elle s’exerce au nom du Bien, de l’Ordre, de la Vérité et n’est pourtant que destruction pure.
C’est un virus mutant !
Si l’on s’interroge sur ce mal, il est difficile de ne pas rencontrer la figure du Crucifié,
car il est dans le lieu de cette violence-là
et ce ne peut être un hasard s’il occupe une si grande place dans l’histoire humaine. 
Il apparaît en victime de la violence absolue …

Mais Sa présence défait les ténèbres et ouvre un chemin …

Pouvons-nous, avec lui, nous « éveiller à notre humanité »
en faisant ce pacte fondamental :
choix toujours à renouveler envers et contre tout
de se tenir du côté de la vie ?